Les formules du Parcours Accès Spécifique Santé

Dans le cadre de la réforme, le PASS comporte des enseignements proches de ceux qui étaient dispensés en PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). La majorité des places en 2ème année des études de Santé demeurera accessible par cette voie. D’excellents résultats seront requis tout au long de l’année afin d’être classé parmi les meilleurs et être admis.

Un ensemble d’offres dispensées tout au long de l’année universitaire

Le stage de pré-rentrée

Le stage de pré-rentrée se déroule sur 2 semaines, fin août, avant la rentrée à la Faculté. Il permet à l’étudiant de s’approprier une méthode de travail solide et de s’adapter au rythme intense du PASS. Les séances d’enseignement permettent de prendre une avance significative sur le programme du 1er semestre, particulièrement condensé à la Faculté (moins de dix semaines).

Du lundi 17 août au samedi 29 août 2020*.

Près de 50% du programme du 1er semestre sera traité.

Découvrir

La préparation annuelle

Cet accompagnement tout au long de l’année permet de bénéficier de la méthode et de l’accompagnement qui a amené des milliers d’étudiants à réussir le concours. L’expertise des enseignants de MédicalSup et l’efficacité des supports qu’ils développent constituent la meilleure garantie de préparation pour l’étudiant.

Du 31 août 2020 au 28 mai 2021*.

L’intégralité du programme du PASS sera traitée.

Découvrir
*Les dates et programmes des offres peuvent changer en cours d’année selon les évolutions de la faculté.

La principale voie d’accès aux études de Médecine, Maïeutique,
Odontologie, Pharmacie et Kinésithérapie (MMOPK)

Dans le cadre de la réforme, le PASS comporte des enseignements proches de ceux qui étaient dispensés en PACES (Première Année Commune aux Études de Santé).

Cette voie offre le plus grand nombre de places en 2ème année MMOPK. En complément des enseignements suivis en PASS, une option disciplinaire (Mineure) devra être choisie par l’étudiant, pour prévoir une réorientation le cas échéant.

Les modalités de sélection évoluent et vont comporter deux groupes d’épreuves afin d’apprécier, dans un premier temps, les connaissances médicales et scientifiques, et, dans un second temps, les compétences transverses telles que le projet professionnel et l’empathie de l’étudiant.